Entre production et passion...

 

 La SARL Roland LAMBERT à pour objet l'achat, l'affinage et la commercialisation d'huitres creuses, fines de claires, spéciales de claires et huitres plates. Via différente filiale, la société produit en moyenne 400 tonnes d'huitres par an et en commercialise environ 800 tonnes. Le reste des huitres étant achetée à différents courtiers. Elle réalise 70% de son chiffre au mois de décembre.

 

Les techniques de production

Le cycle de production d’une huitre dure environ 3.5 ans et se décompose en plusieurs étapes:

Le captage 

 

coupelles-de-captage

collecteurs-tubeLa reproduction des huitres à lieu l’été. C’est à cette période que les ostréiculteurs installent des « collecteurs » sur leur parcs (tubes, coupelles en plastiques…). Les larves des huitres vont se fixer sur les collecteurs et devenir de jeunes huitres appelées « naissain » et ainsi se développer jusqu’au détroquage.

 

Le détroquage 

 

naissain

Environ un an après son captage le naissain est détaché des collecteurs, c’est ce qu’on appelle le « gratis ». Cette tache est la plupart du temps effectuée par les « femmes de cabane » car il est nécessaire de les manipuler avec délicatesse.

L’élevage

 

Les jeunes huitres sont ensuite placées dans des poches et installées sur les parcs ou elles y resteront environ 2 ans. Au cours de leur croissance, elles seront surveillées régulièrement par les ostréiculteurs : au moment des grandes marées les ouvriers vont sur les parcs pour tourner les poches , les changer de parcs afin qu’elles soient baignées par différent courant, mais aussi les surveiller des prédateurs.

 

elevage1

poches

 

L’affinage

 

Une fois la taille adulte atteinte, les ostréiculteurs récupèrent leurs huitres sur les parcs pour les mettre dans les claires afin d’obtenir leur couleur verte et leur goût de terroir. La disposition des huitres dans ces marais est très réglementée, un calcul de densité par mètre carré est indispensable.

 

huitres-footer