Palourdes

palourde-1Les palourdes se pêchent à marée basse, quand les fonds où elles vivent se découvrent. Elles préfèrent les fonds vaseux et sableux. On les repère grâce aux deux trous qu'elles laissent à la surface, et on creuse souvent en utilisant une "fourchette". Les palourdes sont sédentaires (déplacements maximaux de six mètres par mois environ).


Les palourdes se nourrissent par filtration du plancton en suspension et des dépôts sur le milieu. Les siphons sont des extensions qui servent à aspirer et refouler l'eau, les branchies interviennent ensuite dans la respiration, la filtration de l'eau et la nutrition (acheminement des particules alimentaires vers la bouche).


En France, la taille minimale autorisée est 3.5 cm (mesure dans la plus grande longueur).
La vénériculture est le nom de la culture de la palourde.
Les palourdes peuvent se manger crues, et sont particulièrement appréciées ainsi. Elles constituent une bonne source de protéines exemptes de matières grasse, d'oméga-3 et elles sont exceptionnellement riches en zinc, en phosphore, en cuivre, en sélénium, en vitamine B12, en vitamine B2 et en fer (pour ce dernier, quatre fois plus qu'une portion de foie de bœuf ou de veau à quantités égales).


Elles sont aussi délicieuse à déguster farcie

 

Clams

240px-Clams1

Ces coquillages, de gros à très gros, présentent une coquille striée de couleur grisâtre. Ces mollusques d'origine américaine possèdent une chair ferme et parfumée, très appréciée des amateurs de fruits de mer.
Les clams peuvent être consommés crus, cuits à la vapeur, bouilli, cuit au four ou frits.


Aux États-Unis, "clam" peut être utilisé de plusieurs façons différentes : l'un, comme un terme général qui couvre tous les bivalves mollusques. Le mot peut également servir dans un sens plus limité, signifie bivalves qui s'enfouissent dans les sédiments. En outre, « clam » est utilisable dans un sens encore plus limité, comme signifiant une ou plusieurs espèces de bivalves marins.
Bon nombre de bivalves comestibles ont une forme ovale.


Le clams se compose de deux moitiés (habituellement égales), qui sont reliées par une charnière et un ligament qui peut être externe ou interne.
Les clams se nourrissent de plancton , de l'alimentation par filtration. Ils aspirent l'eau contenant des aliments à l'aide d'un siphon inhalant. La nourriture est ensuite filtrée hors de l'eau par les branchies et balayée vers l'embouchure sur une couche de mucus. L'eau est ensuite expulsé de l'animal par un siphon.

 

 

Retour aux produits >

huitres-footer